Une façon de dire NON

Pour éviter les doutes, toute fausse supposition, je vous dois annoncer mon choix.
Le choix était en réalité entre le vote blanc, nul ou  l’abstention. Je n’adhère aucunement ni à Macron ni à Le Pen, je suis contre leurs programmes, leurs visions. je ne pense pas participer à une grande vague de « faire barrage au FN » parce que c’est un conditionnement dont l’auteur est l’oligarchie, le système en général.

Eh bien, tout compte fait, oh paradoxe, le seul vote qui compte c’est le vote absent, ça veut dire l’abstention. L’abstention est aussi un vote. Les chiffres sont communiquées et donnent plus ou moins de légitimité à l’élu. Je vous invite à faire pareil, si vous n’êtes pas encore décidés.

C’est aussi une façon de soutenir… la légalisation du vote blanc.

Et je profite de ce temps gagné pour travailler sur une série de monotypes « A l’attention de nos présidents », exposée bientôt du mer 17 à dim 28 mai inclus à Paris, 126 rue de Charonne 11e. Le vernissage jeudi 18 mai à partir 18h. Vous êtes bienvenus !

Leave a Comment